Les formalités pour voyager en Afrique et au Swaziland


Formalités d'entrée Swaziland Retrouvez dans cet article les formalités imposées lors de votre expédition en Afrique du Sud et au Swaziland. Ainsi, vous trouverez le détails des documents et des vaccins nécessaires avant d’obtenir une autorisation d’entrée dans les territoires de l’Afrique du Sud et du Swaziland.

Avant de commencer votre voyage au Swaziland, pensez à vérifier les quelques formalités imposées. De même, un voyage en Afrique du Sud implique quelques conditions. Voici d’ailleurs quels sont ces critères.


Qu’est-ce que le Swaziland ?


Avant de s’envoler vers le Swaziland, il est judicieux d’avoir quelques informations le concernant.


Un royaume unique en son genre


Le Swaziland consiste en un royaume du continent africain. Ce pays de l’Afrique australe, sans accès à la mer, est niché près de l’Afrique du Sud et du Mozambique. Cette minuscule nation compte 200 km séparant le nord et le sud ainsi que 130 km séparant l’est et l’ouest. Sa frontière est marquée par les monts Lebombo. Le pays fait face à d’importantes précipitations notamment en été. Sa température peut atteindre 40 °C durant la période estivale. La nation est scindée en 4 districts, à savoir : Hhohho, Shiselweni, Manzini et Lubombo. Lors d’une expédition dans ces contrées, vous pourrez admirer le paysage agrémenté de montagnes localisées le long de la frontière avec le Mozambique. Le pays dévoile des savanes d’altitudes et des hectares de forêts tropicales.


Pour devenir un tel pays, le Swaziland a vécu de multiples évènements. Voici d’ailleurs l’histoire du pays.


Un pays riche en histoire


Le Swaziland a été longtemps peuplé par les Ndwandwe et les Ngwane. Ces tribus rivales se sont déclaré la guerre durant les années 1800. Les Blancs ont ensuite commencé à infester le royaume. Aux termes de la Seconde Guerre mondiale, le territoire a été colonisé par les Britanniques. En 1968, le pays proclame son indépendance, mais reste sous le régime de la monarchie. Depuis ce jour, la politique est partagée entre les partisans d’un régime démocratique et les partisans d’une monarchie absolue. Aujourd’hui, toute association à vocation politique est désormais interdite. Le Swaziland demeure par ailleurs l’unique pays du continent à soutenir le Taiwan, tandis que le reste se tourne vers la République populaire de Chine.


Les formalités d’entrée en Afrique du Sud


En termes de validité du passeport, l’État sud-africain a quelques exigences.


L’essentiel des formalités d’entrée en Afrique du Sud


Le gouvernement de l’Afrique du Sud impose une certaine formalité en matière d’entrée dans le pays. Pour pénétrer le territoire, les voyageurs sont tenus de s’équiper d’un passeport en cours de validité en plus d’un billet d’avion-retour. De plus, quelques vaccins sont nécessaires pour éviter les maladies infectieuses. Pensez ainsi à remplir les vaccins universels, en l’occurrence les vaccins contre la diphtérie, le polio, la coqueluche, l’hépatite B et le tétanos. Les enfants ne font pas exceptions à la règle. Ils doivent remplir les vaccins du calendrier vaccinal. Un traitement antipaludéen est nécessaire pour les visites dans les parcs animaliers situés au nord du pays.


Les formalités d’un voyage en Afrique du Sud avec un mineur impliquent de même quelques documents spécifiques, voici lesquels.


Les formalités d’entrée pour les enfants mineurs


Les mineurs doivent être en possession d’une pièce d’identité : un passeport ou une carte d’identité. Cette pièce est à fournir avec une autorisation parentale en provenance des parents titulaires. À ces documents s’ajoute une photocopie de la pièce d’identité du parent signataire. D’ailleurs, cette autorisation spécifique se doit d’être en conformité avec les standards imposés. Cette mesure a été instaurée pour lutter contre le trafic d’enfants. De plus, le mineur doit se munir d’une copie de son acte de naissance en version anglaise ou plurilingue. Dans le cas où l’enfant est accompagné de l’un de ses parents, le parent absent octroie une autorisation de sortie signée. Outre les vaccins universels, les vaccins contre la typhoïde et l’Hépatite A sont également de mise.


Formalités d’entrée au Swaziland


Pour pouvoir entrer sans encombre au Swaziland, quelques exigences sont à remplir en termes de validité du passeport.


Les documents requis pour autoriser l’entrée au Swaziland


Pour entrer au Swaziland, les voyageurs sont priés d’apporter leur passeport en cours de validité. Les ressortissants français doivent disposer d’un passeport en cours de validité et valable 6 mois après la date de retour au Swaziland. De plus, ces passeports comportent au minimum 3 pages vierges pour recevoir les différents cachets d’entrée et de sortie. Cette formalité concerne aussi bien les adultes que les enfants. Dans les aéroports, les appareils électroniques doivent présenter un maximum de charge. L’entrée au Swaziland ne nécessite aucun visa si les voyageurs présentent un passeport valide respectant toutes les conditions. Si votre véhicule est inclus dans le voyage, pensez à vérifier son autorisation de traverser le territoire.


D’autres formalités sont imposées pour l’entrée sur le territoire, voici lesquelles


Les formalités supplémentaires pour accorder une autorisation d’entrée


Il va de soi qu’un passeport périmé n’autorise en aucune façon le voyageur à traverser la frontière du Swaziland. Pour renouveler votre passeport périmé avant votre départ au Swaziland, pensez ainsi à contacter votre ambassade. Au même titre que les voyages en Afrique du Sud, les voyages au Swaziland nécessitent quelques vaccins. Les passagers doivent remplir le vaccin contre la fièvre jaune en plus des vaccins classiques imposés par les autorités. Comptez par ailleurs 15 heures de vol depuis Paris en direction du Swaziland. Dans le pays, la monnaie d’échange est le lilangeni (emalangeni au pluriel). Un lilangeni vaut environ 0,07 euro et 1 euro équivaut à environ 14 emalangeni. Pour finir, le décalage horaire est d’une heure entre Paris et Swaziland.


Pour en savoir plus

DClassé dans : Formalités, santé et sécurité