Histoire de l’Afrique du Sud


Histoire en Afrique du Sud Redécouvrez l'histoire de l'Afrique du Sud, à travers quelques notions. Résistance contre les puissances coloniales, apartheid et ségrégation sont à découvrir lors d’un circuit organisé dans le pays. Ainsi, vous pourrez retracer les points marquants et les célébrités de l'histoire

L’Afrique du Sud est un pays qui a traversé plus d’innombrables évènements marquants. Ces derniers ont apporté de grands changements pour le monde. Avant de découvrir la culture de cette nation lors d’un voyage organisé, voici quelques informations à savoir.


Points marquants de l’histoire de l’Afrique du Sud


Bon nombre d’évènements ont marqué l’histoire du pays. Voici une courte liste non exhaustive de faits historiques ayant eu lieu dans le pays de Nelson Mandela.


  • 1488 : Premier amarrage des Hollandais au Cap ;
  • 1814 : Officialisation de la colonisation de l’Afrique du Sud par la Grande-Bretagne ;
  • 1948 — 1991 : Apartheid ;
  • 31 mai 1961 : Obtention de l’indépendance de l’Afrique du Sud ;
  • 1992-1994 : fin de la domination des blancs ;
  • 26, 27 et 28 avril 1994 : Premier vote des noirs dans le pays.

Trois célébrités de l’Afrique du Sud


Au cours de son histoire, le pays a connu d’illustres personnages. Voici trois célébrités de l’Afrique du Sud à retenir.


Nelson Mandela


Nelson Rolihlahla Mandela est né le 18 juillet 1918 à Myezoet. Il fut appelé « Mabiba » par sa tribu. Il s’agit du leader de la lutte contre la politique de l’apartheid. Cette guerre lui a valu une trentaine années d’emprisonnement, précisément du 12 juillet 1963 au 11 février 1990. Il s’est éteint à Johannesburg le 5 décembre 2013. Voici un aperçu des faits les plus marquants de son existence.


  • Il devient le premier président noir de l’Afrique du Sud en 1994 ;
  • Il a fondé le premier cabinet d’avocats noir du pays.
  • Il enseigne une branche militaire de l’ANC en 1961.
  • Il a fondé la Fondation Mandela en 1999 et se lance dans le combat contre le sida.

Christiaan Barnard


Né le 8 novembre 1922 à Beaufort West et décédé le 2 septembre 2001 à 18 ans à Paphos, Chypre, le professeur Barnard constitue également un personnage illustre de l’Afrique du Sud. A l’âge de 45 ans, il réussit le tout premier greffe cardiaque, le 3 décembre 1967. Cette célébrité de l’Afrique du Sud a révolutionné le monde de la science d’une manière générale, et celui de la médecine en particulier.


Ruth First


Né en 1925 et mort en 1982, Ruth First est l’une des célébrités de l’Afrique du Sud qui a contribué à la lutte contre la ségrégation raciale. Elle est connue pour être l’une des femmes blanches ayant pris part au combat. Il s’agit à la fois d’une journaliste et d’une écrivaine.


Parcours historique de l’Afrique du Sud avant l’indépendance


Avant son indépendance, deux grands faits ont marqué l’histoire de l’Afrique du Sud. Il s’agit de leur premier contact avec l’Europe, ainsi que de la colonisation.


Le premier contact entre l’Europe et l’Afrique du Sud


L’histoire de l’Afrique du Sud et de la colonisation remonte à 1488. Elle a débuté avec les Hollandais. Le premier Européen ayant été en contact avec l’Afrique du Sud fut un Portugais. Il s’agissait de Vasco de Gama. Toutefois, ce sont les Hollandais qui furent les premiers à s’établir dans le pays. Jan van Rebeeck a construit le premier port d’amarrage sud-africain en 1651, via la compagnie des Indes Orientales située au Cap de Bonne-Espérance. Par cela, les Hollandais étendaient petit à petit leur nation et commençaient la monopolisation des terres. Cependant, cette dominance ne s’apparente pas à une vraie colonisation.


La monopolisation des Britanniques


Ce ne fut qu’en 1814, par le traité de Paris, que la Grande-Bretagne acquiert officiellement la colonie du Cap. Cet évènement important de l’histoire de l’Afrique du Sud constitue le point de départ d’une guerre de longue haleine. Malgré les tentatives d’homogénéisation, bon nombre de tribus se révoltaient afin de pouvoir conserver leurs dialectes, coutumes et religions. Ainsi, la colonisation ne fut qu’un simple traité. Aussi, le clan zoulou dirigé par Shakazoulou, qui est la tribu emblématique du pays, a su repousser la puissance coloniale anglaise. Par cela, le peuple sud-africain ne fut jamais totalement soumis. Lors d’un voyage historique en Afrique du Sud, vous pourrez visiter le Shakaland, afin de découvrir l’histoire et la culture des Zoulous.


L’histoire de l’apartheid en Afrique du Sud


L’apartheid est l’un des systèmes d’oppression ayant le plus marqué l’histoire de l’Afrique du Sud, ainsi que celle du racisme envers les noirs.


Le fondement politique de l’apartheid


Dans le but d’acquérir des électeurs anglais conservateurs, Daniel François Malan, à la tête du Parti national rénové, a créé un programme basé sur le concept de l’apartheid, c’est-à-dire le développement séparé. Vainqueur des élections de 1948 et nommé au poste du premier ministre le 4 juin de la même année, il transforma le régime en un système de ségrégation raciale. Ainsi, il ôta le droit de vote aux Métis du Cap. Le but principal était d’ériger la suprématie blanche.


La lutte contre le système de l’apartheid


La lutte contre ce système se fait entre le peuple noir, constitué de plusieurs mouvements, et les dirigeants blancs. Via le Congrès National Africain ou l’ANC, Nelson Mandela créa l’« Umkhonto We Siswe » ou la lance de la Nation en 1961. Il s’agit d’une forme de « bras armé ». Ayant obtenu leur indépendance en 1975, l’Angola et le Mozambique, appuyés par l’Union soviétique, soutenaient le pays. Le régime a été aboli le 30 juin 1991. Lors d’un voyage historique en Afrique du Sud, il est possible de visiter le « Musée de l’apartheid » à Johannesburg.



Pour en savoir plus

DClassé dans : Culture locale