Le Zoulou, langue officielle de l’Afrique du Sud


Langue zoulou en Afrique du Sud Aller à la découvert du Zoulou et de sa culture constitue une manière de découvrir les vraies facettes de l'Afrique du Sud. C'est une langue liée à l'histoire du pays, retrouvez les origines de la langue et son usage actuel.

La langue et la culture zouloue de l’Afrique du Sud constituent les deux principaux patrimoines du pays. Dialecte ancestral encore parlé actuellement, la langue zouloue est omniprésente dans toutes les régions de votre pays de destination. Employée dans presque tous les domaines, elle reste la plus utilisée malgré l’avènement de l’anglais. La culture du clan est rattachée à l’histoire du pays.


Les origines de la langue et son usage actuel


Comptant parmi les 11 langues officielles de l’Afrique du Sud, le zoulou est le plus utilisé dans le pays. Liée à l’histoire de la nation, elle est actuellement encore rattachée aux us et coutumes.


Une langue liée à l’histoire du pays


À l’origine, la langue zouloue ne fut utilisée que par un seul peuple de l’Afrique du Sud. C’est notamment grâce aux conquêtes réalisées par le roi Shaka qu’elle s’est émergée jusqu’à devenir la langue la plus utilisée du pays. Surnommé le « Napoléon noir », cet empereur a créé une armée qui avait pour but de coloniser les autres tribus. Durant ces temps, l’usage du dialecte fut l’une des exigences fondamentales imposées aux clans asservis.


La structure et la classification de la langue zouloue


L’isizoulou est classé parmi les langues bantoues, qui regroupent environ 400 dialectes. Il est utilisé en Afrique du Sud, ainsi que dans certaines parties du Mozambique et du Swaziland. Compris par plus de la moitié de la population du pays, elle est la langue maternelle d’environ de 9 à 10 millions d’habitants. Plus de 15 millions de personnes la parlent couramment ce qui représente un cinquième de la population sud-africaine. Les deux provinces l’employant comme langue principale sont le Kwazoulu-Natal et Mpumalanga. Les autres localités font usage d’autres dialectes.


L’isizoulou : une langue omniprésente


Bien que l’anglais possède une grande notoriété dans le pays, la langue zouloue reste un dialecte pouvant être utilisé dans l’ensemble de l’Afrique du Sud. Plus qu’un simple outil de communication local, l’isizoulou est une langue utilisée à l’échelle internationale. À l’instar des habitants de Durban, le poumon économique du pays, plus de 3 500 000 natifs l’utilisent pour entreprendre les échanges. Ainsi, cette langue est dans tous les aspects de la vie de la nation.


L’Afrique du Sud, un pays multilingue


Comptant officiellement 11 langues de communication, l’Afrique du Sud ne dispose cependant pas d’une langue officielle. L’isizoulou se rapproche toutefois de ce statut. Malgré la présence de cette diversité, le pays reste intransigeant quant au respect des dialectes minoritaires. Même la constitution souligne que nul ne devrait être sujet de discrimination en raison de son langage. Cela implique même que les autorités soient dans l’obligation d’utiliser une langue préalablement désignée par une localité pour communiquer avec ses habitants.
Afin de parfaire son voyage organisé en Afrique du Sud, il serait plus adéquat d’avoir une certaine notion d’isizoulou ou d’une autre langue locale. À la limite, on peut se munir d’un dictionnaire. Si cette possibilité ne se présente pas, il n’y a nul besoin de céder à la panique. L’anglais sera amplement suffisant. Les 11 langues les plus utilisées en Afrique du Sud sont l’isizoulou, l’anglais, l’isixhosa, l’afrikaans, le sotho du nord, le setwana, le sesotho, le xitsonga, le siswati, le thivenda et l’insidebele.


Découvrir une culture ancestrale et unique au monde


En évoquant la civilisation des Zoulous d’Afrique du sud, on découvre la majorité de la culture du pays. Cette tribu est rattachée à l’histoire de la nation, mais également à celle des autres clans. Afin de parfaire son voyage, il est indispensable de visiter le Shakaland.


Une culture rattachée à une histoire ancestrale


L’histoire de la tribu possède une grande place dans la culture sud-africaine. Peuple emblématique, le zoulou a changé l’histoire du pays. La naissance de cette ethnie remonte à 3000 ou 4000 années. Généalogiquement, elle faisait partie des Bantous qui furent un ensemble de peuples principalement situé au Nigéria et en Afrique du Sud. Généralement composés de paysans, les Zoulous maîtrisaient déjà l’art de manipuler le fer.
Dans l’ensemble, le pays utilisait deux dialectes issus du bantou, soient le Nguni et le Sotho-Tswana. Assoiffés par le désir de posséder chacun leur terre, les peuples du Nguni commencèrent à se diviser. Dans ces temps-là, c’était les Swazis, les Zoulous, les Xhosa, les Ndébélés qui constituèrent les premières tribus. Au fur et à mesure que l’empereur Shakazoulou achevait son œuvre, les Zoulous d’Afrique du Sud ne cessèrent plus de s’accroître en colonisant les autres clans.


Shakaland, un village dédié à la culture zouloue


Lors des voyages en Afrique du Sud, il est possible de découvrir les traditions et les us du clan zoulou en visitant le Shakaland. Dédié à la culture de l’Afrique du Sud, ce musée en plein air permet de revivre l’histoire de la tribu. Allant des huttes aux plantations, en passant par des savanes préservées, cette destination reflète l’ancienne civilisation zouloue. Étant la plus ancienne localité du Zululand, qui est l’ensemble des terres conquis par Shakazoulou, ce village retrace l’histoire la plus lointaine du roi et de la tribu. Outre le décor et le paysage, on peut également admirer des animateurs vêtus d’anciens habits s’adonnant à des séances de dance ancestrale. Ce spectacle est accompagné d’une musique typique de la civilisation.



Pour en savoir plus

DClassé dans : Culture locale