Information relatives à la population sud-africaine


La population en Afrique du Sud Actuellement, le pays se rue vers le développement. Voici une série d’informations concernant le peuple sud-africain. Retrouvez les informations relatives à la population, ainsi que les religions les plus pratiquées en Afrique du Sud

Pays en plein essor, la nation sud-africaine est en marche vers son développement. La démographie de l’Afrique du Sud possède une structure assez particulière. En effet, la société est caractérisée par différentes religions, ainsi que par une population multiraciale. Voici quelques informations relatives à cette dernière.


Les trois religions les plus pratiquées en Afrique du Sud


Comme dans certaines anciennes puissances coloniales, les religions en Afrique du Sud sont très diversifiées. Il en existe trois qui sont les plus pratiquées. Il s’agit de l'hindouisme, du christianisme et de l’Islam.


L’hindouisme et la Tamoule


En raison de l’importante communauté indienne présente dans le pays, l’hindouisme et la Tamoule figurent parmi les religions les plus pratiquées en Afrique du Sud. Pratiquées par environ 2 % de la population, elles sont propres aux Indiens. À noter que les deux tiers de ces derniers sont hindouistes et que le reste est musulman. Lors d’un voyage organisé dans cette destination, il est possible de participer à des événements religieux. Ces célébrations prennent la forme de festivités culturelles pour les touristes, étant donné qu’on y retrouve des coutumes uniques, sortant du quotidien. Ces événements sont plus présents dans la région de Durban, du fait de la forte concentration d’immigrés indiens.


L’Afrique du Sud et le christianisme


Le christianisme constitue également l’une des religions d’Afrique du Sud à avoir une grande importance. Selon l’une des plus anciennes croyances du pays, ce fut la LMS qui l’a introduite. Regroupant plus de 19 % de la population, elle compte plus de 35 000 000 adeptes, ce qui en fait la plus importante. Cela est prouvé par la célébration des diverses fêtes et événements chrétiens dans le pays. Il est principalement représenté par le catholicisme et le protestantisme. Durant un voyage vers cette destination, il est possible d’admirer la splendeur des cathédrales telles que celle de l’Immaculée Conception située à Pella. On peut également trouver des églises conçues lors de la colonisation et ayant des architectures typiques de cette période, comme celle de Swellendam.


L’Islam, la deuxième religion la plus influente du pays


Après le christianisme, l’Islam constitue la religion la plus dominante en Afrique du Sud. Implanté depuis plusieurs années avant la colonisation, il fut introduit dans le pays par des Arabes. En effet, l’Islam fut apporté en Afrique du Sud durant les premiers échanges commerciaux avec les marchands arabes. À souligner qu’il est arrivé en premier lieu en l’Afrique de l’Est et est arrivé au Cap au fil du temps. Il est actuellement possible de retracer ces faits historiques au moyen des différents musées.


Les groupes ethniques de l’Afrique du Sud


Les ethnies de l’Afrique du Sud sont actuellement réparties entre plusieurs origines de personne. Afin de facilement comprendre cette diversité, il convient de classer les différentes origines en trois groupes : les Noirs, les blancs et les Asiatiques.


La race noire sud-africaine


Il s’agit ici des peuples non blancs. Composant plus de 75 % de la population de l’Afrique du Sud, cette race de personne est la plus répandue dans le pays. Elle est structurée en plusieurs sous-groupes qui sont les Bantous, les non-Bantous et les métis. Cette catégorie de la population est constituée par plusieurs ethnies d’Afrique du Sud. Anciennement classés en quatre types de personnes pendant l’apartheid, les Bantous sont constitués par les Ngunis, les Sothos, les Tangas et les Venda. Les non-Bantous, également appelés Khoisans, sont divisés en deux groupes qui sont les Hottentots et les Bochimans. Pour finir, les métis comptent approximativement 4 millions d’individus, soit 9 % de la population sud-africaine.


La race blanche sud-africaine


Cette catégorie de la population est la seconde la plus nombreuse. Elle se divise en deux races. En premier lieu, on retrouve les afrikaans. Ce sont les descendants des Hollandais, qui sont les premiers Européens à venir dans le pays. En second lieu, les autres blancs. Nommée les « anglophones » ou « Uitlanders » en anglais, cette race compte 2 millions d’individus. Ce sont les descendants des Britanniques et des Européens centraux ou orientaux.


La race asiatique sud-africaine


Majoritairement composés d’immigrés, les Asiatiques sont arrivés dans le pays au temps où l’Inde et le Cap furent tous deux des colonies britanniques. Cette partie de la population sud-africaine est composée de deux sous-groupes : les Indiens et les Chinois. Comptant environ un million d’individus, les Indiens constituent 2 à 3 % de la population de l’Afrique du Sud. Les Chinois sont minoritaires et ne comptent qu’une dizaine de milliers d’individus.


Démographie générale du peuple sud-africain


Pour en savoir davantage concernant la population du pays, voici quelques informations sur la démographie de l’Afrique du Sud. Lors des recensements de 2016, ils comptaient officiellement 75 300 704 habitants classés en 4 races ethniques qui sont les Noirs (79,2 %), les blancs (8,9 %), les coloureds (8,9 %) et les Indiens et Asiatiques (2,5 %). Voici une petite liste de la dynamique du peuple sud-africain :


  • Accroissement de 2015 en 2016 : 0,99 %.
  • Indice de fécondité : 2,31 enfants par femme.
  • Taux de natalité et de mortalité : le taux natalité est très élevé, car elle atteint 20,5 %, si le taux de mortalité est de 9,6.
  • Taux de mortalité infantile : très élevé par rapport au taux de mortalité général, ce dernier atteint 32 pour mille.


Pour en savoir plus

DClassé dans : Culture locale